Couture miniature

Oui, j’avais dit que novembre serait consacré à mon Bilou, mais j’avais aussi lancé un petit défi de couture pour poupée et proposé un tuto avec des conseils et des patrons. Donc puisque le but est de coudre des petits vêtements de poupée pour gâter les petites filles de notre entourage pour Noël, si je veux que vous ayez le temps de travailler ça je ne vais pas attendre mi décembre pour faire mon post!

Alors voilà, ma fille Léa a un petit poupon 32cm à corps souple de chez Corolle, et j’ai l’impression que parmi celles qui se sont portées volontaires pour participer (Leali, Aliénor, Fil de chat, Marion, Steph, Julie, Capucine) la grosse majorité a justement le même poupon! Du coup j’ai pris tous les petits zhabits que j’avais à disposition pour essayer d’en faire des patrons. Si j’arrive à faire des liens de pdf je les mets en ligne, sinon je vous les envoie par mail. Pour les autres qui ont des poupées de tailles différentes, je vous mets quelques liens et je vous explique ma technique pour patronner en miniature.

Conseils
Tout d’abord, vue la petite expérience que je viens de me faire, voici les leçons que j’ai pu tirer:

* C’est pas parce que c’est plus petit que c’est forcément plus rapide à coudre!!

* On ne coud pas nécessairement dans le même ordre que ce que l’on aurait fait pour un vêtement d’enfant. 
Ex: d’habitude les ourlets font partie des finitions, or là il faut commencer par les ourlets des manches ou des jambes! Sinon vous allez être coincées et bonnes pour un ourlet à la main car vous ne pourrez pas entrer le pied de biche dans la manche ou la jambe tellement l’ouverture est petite!

* Pour les ourlets justement, faite un zigzag et un seul rentré, ne vous embêtez pas avec des doubles rentrés c’est pas la peine.

* Utilisez une aiguille fine surtout! (genre 70-75) Car si vous cousez au bord de toutes petites pièces, surtout en tissus fins, une grosse aiguille peut vous causer des soucis et des dégats. 

* Vous avez une surjeteuse? Oubliez la!! Sincèrement, vu la taille des pièces si vous commencez à les passer à la surjeteuse et que vous en coupez plus que prévu ça va pas aller. Et les petits arrondis (style entrejambe de pantalon) à la surjeteuse c’est la misère! J’ai bousillé 2 pantalons avant de me décider à passer au zigzag! La surjeteuse c’est bon pour les lignes droites où l’on va faire l’ourlet à simple rentré: le bas des manches, la ceinture du pantalon, le bas d’une robe… Ou un petit roulotté pour le bas des robes à volants!

* Perso j’utilise une petite marge de couture (environs 0,75cm comme mon pied de biche) et je la recoupe un peu (un bon 1/3) pour garder juste le nécessaire pour pour surfiler au zigzag. Il vaut mieux prendre une marge de couture de 0,75 et la recouper après que de coudre trop au bord.

* Comme ces vêtements vont être utilisés par des (très) petites filles je vise la facilité à l’habillage: j’ouvre systématiquement le dos des tuniques/Tshirts/robes en entier, et je couds des scratchs (achetés au mètre en mercerie et coupés en 2 dans la largeur). Pour les filles un peu plus grandes on peut mettre des pressions, mais des métalliques qu’il fait coudre à la main, les pressions kam sont un peu gros et j’aurais peur que la gamine déchire tout en tirant fort pour ouvrir!

* Les scratchs se cousent au zigzag, le point droit on se dit que ce sera plus joli mais non, et ça tient moins bien!

* Parfois le biais d’encolure s’avère casse pied à poser et je préfère faire une parmenture (ou doublure de l’empiècement) pour une encolure plus propre et curieusement plus facile à faire. Parcontre je ne suis pas fada, je ne vais pas faire une belle doublure cousue à point invisible à la main!! La poupée se moque des coutures qui grattent!! Donc après avoir cousu endroit contre endroit le long du col et des ouvertures du dos, je repasse un coup et considère que mon tissus extérieur et sa doublure ne font plus qu’un et je les couds ensemble aux têtes de manches et « jupe » de la robe ou la tunique.

* Pour les élastiques choisir un élastique fin et bien souple. Au début j’ai cru que j’allais pouvoir me débarrasser de l’élastique trop rigide que j’ai acheté et dont je ne peux pas me servir pour les vêtements de mes enfants, mais non! Pour les manches élastiquées, coudre l’élastique en tirant un peu dessus avec un grand zigzag (pas plus large mais plus long: mon réglage standard est à 1,2 de long, je passe à 2 ou 2,5)

Sur le net…
On peut trouver des liens de vêtements pour poupées de différentes tailles, je ne les ai pas encore essayé mais voici ce que j’ai trouvé:
* Petit Citron fait un récap de nombreux tutos ici CLIC

* Pour Barbie j’ai trouvé ici des patrons, surtout robes de soirées CLIC

* « Aux petits bonheurs de Sophie » nous propose une petite robe réversible à bretelles pour notre fameux poupon Corolle 32cm CLIC, ainsi qu’un petit blouson CLIC

* « Dolls for ever » a adapté la robe trapèze IPBB pour les poupées de 36cm CLIC, je vous laisse le plaisir de la réduire encore un peu pour nos 32cm!

* Encore pour les poupées un peu plus grandes (38/42cm) Lalimaya nous propose son manteau Patch en mini format CLIC

* « Les créations d’Aurore » a fait une adaptation de la robe Feliz pour poupées de 32cm CLIC

Bon, il y en a plein d’autres, gratuits ou payant, mais je pense que vous êtes assez grandes pour aller toutes seules faire vos recherches sur le net!

Mes réalisations maison
En fait pour tous ces vêtements je me suis basée sur les vêtements que j’avais déjà, que j’ai essayé de calquer et retravailler à ma sauce.

* Tunique à pois et pantacourt
L’autre jour je vous ai montré la tenue bleue que j’ai cousue pour le poupon de ma nièce ici.

J’avais raté le bloomer assorti à cause de la surjeteuse! J’ai réessayé la même tunique mais en doublant l’empiècement au lieu de mettre du biais à l’encolure. Avec j’ai fait un petit pantacourt en jersey.

 

 

Cet ensemble a été entièrement fait en petites chutes de tissus, du coup j’ai du composer et parfois coudre mes pièces en plusieurs morceaux. Par exemple mes manches n’ont pas pu être coupées sur un pli, donc j’ai coupé et assemblé 2 demi manches. Et pour le dos l’une des moitié s’est faite greffer une patte de boutonnage car je n’avais pas assez de longueur pour couper un seul morceau. Y’a toujours moyen de s’arranger, en réfléchissant on trouve toujours une solution! Et là mon tissus a pois a été utilisé jusqu’au dernier centimètre carré! La popeline rouge aussi d’ailleurs, puisque je l’ai doublée avec du rouge à minis pois (tissus de cette tenue clic)

Je peste d’avoir oublié de coudre le scratch du haut sur la doublure avant de l’assembler, ça gâche mon immaculé empiècement rouge! (perfectionniste moi?? flemmarde aussi car j’avais qu’à coudre une petite pression métallique à l’intérieur!)
 


* Mini Ascella et pantacourt

J’ai repris les tissus et l’idée de mon post « bleu marine » ici.

 

 

Pas de surjeteuse, tout au zigzag, je ne mens pas!


* Mini Louisa dress
Eh oui, quitte a reproduire des vrais patrons d’enfants, j’allais pas oublier mon chouchou, la Louisa! Parcontre je suis pas fada, je l’ai simplifiée! Je n’ai pas cousu une vraie poche, l’avant est en 2 parties au lieu de 3: la partie haute et la fausse poche cousue par dessus comme un plastron passepoilé.

Ma 1e version a été un peu loupée: je l’ai faite en jersey, et j’ai voulu me simplifier la vie en faisant un ourlet roulotté à la place du biais d’encolure, mais ça l’a complètement détendu! Du coup au lieu d’aller à Telma (le poupon Corolle de Léa) la robe va à Ninon, le poupon de Chloé qui a un corps rigide et un cou plus large.

C’est « la même » que celle de Chloé vue ici, j’ai fini les chutes de ce jersey rayé.


Et pour ma 2nde version je suis plus restée dans l’esprit de Louisa avec un tissus rétro (celui de cette robe ). J’ai hésité à faire une parmenture pour avoir une encolure propre et parce que je n’avais pas de biais d’une couleur qui aille bien, et finalement j’ai utilisé le même passepoil que pour la poche. Pour cela j’ai cousu le passepoil au bord du col, j’ai fait des incisions tous les cm (mais aux ciseaux cranteurs!) dans la marge de coutures puis j’y ai fait un zigzag, et ensuite j’ai rabattu cette marge ciselée et zigzaguée sur l’intérieur pour la coudre à 1 ou 2mm du passepoil et la maintenir.

 

 

Je l’ai faite peut être un peu courte, du coup je mets le pantacourt bleu marine avec. Vous pourrez l’allonger d’1 ou 2cm.


* Tunique froncée violette et son pantacourt
Pas super réussi cet ensemble, on dirait un pyjama! En fait j’ai raté mes fronces sous le col sur le devant, du coup j’ai décoré avec des minis boutons. Cette fois il s’agit des chutes de mon Aubépine ici.

 

 

 

Et en bas du pantalon j’ai surfilé mais oublié de faire l’ourlet avant l’assemblage, du coup tant pis ça reste comme ça! Quand je vous dit que l’ordre des étapes a son importance!


* Robe à volants 
Celle-là elle me semblait hyper facile à faire car les pièces sont simples: que des rectangles, on creuse une encolure dans les rectangles du haut et on fronce les rectangles du bas. Sauf que je sais pas ce qui m’a pris j’ai fait des plis à la place des fronces, et le petit col Claudine a été hyper galère à faire (j’ai modifié le patron après  ce 1er test pas évident!)

 

 

A côté du modèle d’origine qui est froncé et dont le volant du bas a un ourlet roulotté et est cousu par dessus le volant du haut.
J’aime bien cette popeline à pois, il m’en reste juste de quoi faire un autre vêtement de poupée. J’en avais utilisé par exemple pour des tuniques Galway ici et Marie-Antoinette .


* Basiques: Tshirt et bloomer
Un petit Tshirt ça ne mange pas de pain! Et si vous faites une robe à bretelles ou une salopette ça permet de cacher les parties blanches molles du poupon comme le haut des bras. Vous n’êtes pas une experte en jersey et n’en avez pas en stock? Pas de soucis, vous devez bien avoir un vieux Tshirt à sacrifier! Moi j’ai découpé dans un body de Chloé qui avait des taches jaunes qui ne partaient plus au lavage.
Et le bloomer, la petite pièce indispensable pour mettre sous la robe du poupon! Là je l’ai encore fait un peu court en hauteur, il ne monte pas assez sur  le ventre et les fesses rentrent tout juste.

 

J’ai coupé les manches « dans le mauvais sens », du coup qd j’ai fait le petit ourlet tout s’est bien passé. Parcontre l’ourlet du bas, dans le sens de l’élasticité, ça a tout gondolé! Mais c’est pas gênant, on dirait que c’est fait exprès! (Parcontre cet effet volanté ça va pour une poupée fille, un peu moins pour un garçon…)


* The manteau
Bon, on est bientot en hiver, alors bébé a droit à son manteau! J’en ai profité pour liquider mes dernières chutes de laine bouillie émeraude (utilisée pour mon manteau l’année dernière et celui de Chloé récemment) Parcontre en si petit format c’est un peu épais à coudre! Du coup j’ai laissé le bas à cru car ce n’était pas évident de faire l’ourlet, et le zigzag faisait gondoler le tissus (j’aurais pu mettre un biais, j’avoue!) D’ailleurs c’est en partie à cause de ça que j’ai remplacé au dernier moment mes revers de manches par des bandes colorées façons biais à cheval, sauf que j’ai oublié de recouper le centimètre de marge de couture et du coup mes manches font 9cm au lieu de 8, c’est trop long!

 

Exceptionnellement j’ai mis un pression Kam car vu l’épaisseur du tissus ça ne risque rien.

 

Avec le modèle d’origine que j’ai essayé de reproduire.


Tutos
Bon, alors j’ai passé un temps fou à vous préparer des beaux pdf, j’ai même tracé les marges de couture sur la plupart des modèles! Si je vous chouchoute pas… Parcontre je ne suis pas une experte, mes patrons ne sont pas parfaits, alors merci de votre indulgence!

Lien de téléchargement 

Pour les patrons en pdf, cliquez ici: patronspoupon

***


Comment on s’y prend pour coudre si petit?

D’une manière générale:
– cousez l’avant et le dos par les épaules, puis zigzag. 
– si parmenture ou doublure, assembler l’avant et l’arrière par les épaules, puis coudre au tissus principal endroit contre endroit le long de l’ouverture du dos et de l’encolure. couper les marges de couture aux ciseaux cranteurs pour un bel arrondi, retourner et repasser. maintenant considérez que le haut et sa doublure ne font plus qu’un, vous les coudrez ensemble aux manches. en cas d’empiècement doublé, cousez le au bas de votre tunique/robe.
– surfilez les bords de l’ouverture dos.
– cousez les têtes de manches aux épaules, puis zigzag.
– surfilez le bas des manches et faites l’ourlet (ou poser le biais à cheval). pour des manches longues, de la couture d’épaule au bas de la manche (une fois l’ourlet fait) il faut obtenir 8cm
– si vous voulez une manche élastiquée en bas (comme ma mini Ascella) cousez au point zigzag un morceau d’élastique souple sur l’intérieur de la manche en tirant un peu dessus (élastique non tendu plus court que la largeur du bas de la manche)

– si besoin d’un biais d’encolure posez le maintenant. le biais doit dépasser un peu de chaque coté de l’ouverture du dos pour pouvoir être rabattu avant de faire le revers simple de l’ouverture dos. 
– faites la couture qui ferme la manche et le côté, puis zigzag
– surfilez le bas, faites un petit rentré d’ourlet et cousez le.
– l’ouverture du dos: marquez le pli à 1,5cm de chaque côté et vérifiez sur le poupon que tout va bien, ajustez si nécessaire la largeur du pli. si vous croisez le côté droit par dessus le gauche:
   – à droite, défaites le rentré, posez les scratchs bien au bord sur l’endroit du tissus, cousez les au zigzag puis reformez le pli et cousez le au point droit
   – à gauche, faites le rentré de +/-1,5cm, cousez le ou non au point droit (si non, il sera maintenu par les scratchs et une petite piqure le long de celles de l’ourlet et du col), posez les scratchs à la même hauteur que du côté droit, sur le dos (pas sur le rentré)à ras du pli, et cousez les au zigzag. 

Et pour le pantalong/bloomer:
– commencez par surfiler le bas des jambes. pour le pantalon faire le petit rentré d’ourlet et le coudre. (pour le bloomer c’est plus tard)
– assemblez le pantalon/bloomer comme d’hab: la petite verticale au niveau des fesses (haut du pantalon) et celle de devant (si le bloomer a été coupé sur le pli il n’y a que celle des fesses à faire), zigzag, puis superposez l’avant sur l’arrière de chaque jambe pour former les « tuyaux de jambe », cousez l’entrejambe puis zigzag.
– pour le bloomer l’ouverture des cuisses est suffisamment large pour faire le rentré d’1cm et coudre à la machine les coulisse. passer l’élastique avec épingle à nourrice toute petite, coudre l’élastique et refermer la coulisse. 
– surfilez le haut du pantalon, faites un bon rentré pour pouvoir y passer l’élastique, cousez en laissant une petite ouverture.
– passez l’élastique dans la coulisse: il doit faire 18cm (8cm de face, 8cm de dos, 1cm de marge de chaque coté pour le fermer)avec une épingle à nourrice, coudre les 2 bouts sans le vriller, fermer la coulisse.

Pour celui en jersey rouge, je l’ai fait un peu plus court et à la fin j’ai rajouté une bande comme une encolure de Tshirt: j’ai cousu une bande de jersey pour faire un anneau (plus court que le tour du bas de jambe), l’ai plié en 2 et « enfilé » sur le bas de jambe de manière à avoir les 3 « bords libres à coudre » (bas de pantalon non surfilé et 2 bords de l’anneau) et je l’ai ai assemblé à la machine avec le pied spécial surjet et le point de surjet élastique, en tirant un peu sur le tissus. C’est aussi comme ça que j’ai fait l’encolure du Tshirt.

Mini Ascella
Elle a des manches raglan, donc on commence par assembler tous les morceaux: milieu dos, côté dos, manche, côté devant, milieu devant, coté devant,etc… On surfile le long des ouvertures dos. on surfile le bas des manches et on fait l’ourlet, élastique au zigzag. On coud sous les manches et les cotés de la tunique. On coud le biais d’encolure en passant qu’il faudra y passer un élastique. Passer l’élastique et le coudre avec le biais à chaque extrémité. Surfilage et ourlet du bas. Scratchs et rentrés dos.

Pour le reste…
Vous trouverz bien toutes seules si vous avez l’habitude de coudre des vêtements! Mais en cas de besoin n’hésitez pas à m’envoyer un mail de SOS!


Comment je fais mes patrons?
En fait le tout c’est de se trouver une bonne forme de base, la bonne carrure, la bonne forme d’encolure (surtout pour des poupons comme les notres qui ont le corps mou, car si on  fait une encolure trop large on voit le tissus du corps apparaitre et c’est moche) Après on décline à souhait! On redessine et on coupe, on ajoute un passepoil, des fronces, on change la longueur des manches,… Pour l’Ascella je suis partie d’un patron qu’on m’a prêté pour une poupée de 36cm, j’ai réduit un peu les mesures mais donné de l’ampleur au bas de la tunique dont j’ai divisé le devant en 3 pans.

Pour obtenir cette forme de base, prendre un vêtement simple de votre poupée, vous le mettez à plat sur la table et vous essayez de le calquer avec votre papier calque habituel, en retraçant la limite des emmanchures et de l’encolure devant et dos (tout sur le même dessin. Vous pliez votre feuille en 2 pour super poser au mieux les 2 côtés et obtenir qqch de symétrique. Là vous redessinez proprement cet moitié de vêtement, en tenant compte de ce que vous mesurez sur le vêtement d’origine. Vous découpez le contour (la feuille tjrs pliée en 2) avec la forme de l’encolure dos (moins creusée que celle de devant en général). Vous coupez suivant le tracé de l’emmanchure. Le petit morceau de manche correspond à la forme de votre 1/2 manche, on coupera avec le tissus plié pli correspondant au trait du haut. Ensuite vous ouvrez la feuille et vous la coupez en 2 sur le pli: un coté sera votre 1/2 devant, il faut recouper l’encolure suivant le tracé calqué et retravaillé.  L’autre côté sera votre dos auquel il faut rajouter 1,5cm pour que les 2 côtés se chevauchent, et 1,5cm  de revers.
Soit vous redessinez tout au propre en rajoutant vos ourlet et marges de couture, soit vous coupez directement en pensant à couper plus large pour la marge.
Faite un test avec un tissus tout simple, si ça vous convient vous pouvez commencer à vous amuser et à retravailler votre patron!


Voilà, c’est fini pour aujourd’hui, moi j’ai plus de jus, faut que je recharge les batteries pour continuer la garde robe de mon fils sur laquelle j’ai pris du retard du coup!
Donc là avec tout ça, j’espère que vous allez coudre une belle collection de vêtements de poupée pour Noël! Et même si vous n’en faites que 2 ou 3 c’est déjà super, ça fera des heureuses. de mon côté je dois tout retravailler mes patrons pour Ninon le poupon de Chloé qui n’a pas tout à fait les mêmes mensurations!
Je vous propose qu’on se retrouve pour se montrer tout ça le 15 janvier? d’ici là les hottes de père Noël auront été vidées!

Et si vous en cousez d’autres plus tard, n’hésitez pas à me les montrer, ça me fera plaisir!

 



Publicités