Top Liliane exotique

Si pendant plusieurs années j’ai cousu quasi exclusivement du Deer&Doe, cette année je remarque que j’ai investi dans pas mal de patron de chez République du Chiffon. Et notamment j’ai récemment fait l’acquisition du livre « Un été couture ». Je ne vous cache pas que spontanément, si j’étais tombée sur ce livre dans un magasin, il ne m’aurait pas forcément attirée vers lui. Ce sont plutôt les réalisations de Mademoiselle Lu qui m’ont fait craquer, découvrir et réaliser le potentiel de ce bouquin! En effet je trouve que les  choix de tissu dans le livre ne mettent pas toujours en valeur les modèles, notamment la robe de la couverture : Myriam. Bref!

J’ai donc investi dans ce livre « Un été couture » et directement passé une soirée à relever les 5 ou 6 patrons qui m’attiraient le plus. Parmi eux le top Liliane, avec son ouverture au dos et ses petits noeuds. Gros coup de coeur sur cette version de Made by Gigette CLIC! sur laquelle j’étais tombée par hazard et que j’avais enregistré il y a bien longtemps (sans même percuter qu’il s’agissait de ce patron). Mais je me suis lancée tête baissée sans même prendre la peine de lire les commentaires des autres bloggeuses (d’ailleurs c’est en recherchant le lien que je vois que Gigette avait rajouté 8cm en longueur…). Ca m’apprendra tiens! Donc sachez le : Liliane est un modèle court. Et ça m’aurait bien intéressée de le savoir avant de me lancer pour éviter d’en faire les frais!

Au printemps lors d’une de mes nombreuses virée à La Maison d’Ursule j’ai flashé sur un coton noir imprimé fruits exotiques et flamants roses. Je trouvais ces petits motifs oranges et verts bien peps, bien comme j’aime. J’imaginais tout à fait une petite blouse à porter sur mon pantalon corail. J’allais partir sur un modèle de Delphine&Morissette quand le top Liliane de « un été couture » s’est imposé à moi. Après hésitation sur la couleur des petits liens au dos (je les voyais bien en orange, mais j’ai pensé que le noir serait plus soft pour mettre au boulot, surtout si mon pantalon est déjà orange) je me suis lancée. Je l’ai cousu d’une traite sans me poser de question (parce qu’il faut reconnaitre qu’il est plutôt simple et rapide à coure comme modèle), puis est venu le temps des essayages. Et là, c’est le drame! De dos: impeccable. De face : Aaaaaaaargh! Mais c’est quoi ce gros bourrelet qui déborde?? Franchement, j’en aurais pleuré de rage! J’avais pas du tout prévu un top avec bouée de sauvetage apparente. Importable. Déjà qu’en me tenant droite j’avais le bide à l’air, j’imagine même pas en levant les bras pour ajuster les lunettes de mes clients ou attraper une monture au linéaire… Histoire de pas le balancer à la benne j’ai quand même réfléchi à une solution. Et j’ai ajouté une bande d’une sorte de dentelle noire. Comme il  me restait assez de tissu imprimé j’aurais même pu (dut?) faire une basque, un peu comme la version vu ici CLIC! chez On sunday mornings, mais trop tard! Pas l’extase mon truc, mais ça limite les dégâts. Mais malgré tout je ne pourrai pas le porter au boulot!

Allez, sur ces belles paroles, je vous laisse juger vous même!

P1180689

Pour la photo j’ai viré mon soutif, mais concrètement, si je porte ce top ce sera avec un soutif noir.

Donc on est tous d’accord, le top Liliane avec bouée de sauvetage apparente c’est pas le top, il faut absolument penser à le rallonger!! A moins d’avoir 18 ans et un ventre plat et ferme, ce qui est loin d’être mon cas!

 

Publicité