Louisa kawaii

La semaine dernière j’ai reçu un mail inattendu: Savine me proposait de m’offrir du tissu pour coudre ce que je voulais et l’aider à faire connaître « La Rabichette« , sa boutique en ligne de tissus japonais. Mais pas de problème! J’ai jeté un oeil en rentrant du boulot sur La Rabichette (car j’avoue, je ne connaissais pas encore) et y’a quelques tissus qui m’ont tout de suite interpelée, comme ceux avec les petits chats sur fond de vagues seikaiha ou d’étoiles asanoha. Je lui ai demandé si les tissus en questions étaient plutot fluides pour faire des tuniques estivales et petits tops, ou épais pour faire des jupes, shorts ou accessoires, et c’était la 2e solution. Du coup 2 projets ont instantanément pris forme dans ma tête: une Louisa dress (tiens ça faisait longtemps!) et un short Chataigne. A force d’hésiter sur les couleurs et motifs (est-ce que je mixe des étoiles rouges avec et sans chat? des étoiles à chats et des vagues à chats? des vagues de 2 couleurs différentes? etc…) et de regarder un peu tous les tissus, y’a plein de projets qui ont commencé à murir dans mon petit ciboulot, ci bien que j’ai demandé à Savine de m’expédier plus de tissu que convenu et de m’envoyer la facture du complément! Et encore, je me suis retenue pour rester raisonnable! Accord conclu le jeudi, tissus reçus le vendredi, certains découpés le soir même, cousus le samedi soir très tard et robe adoptée le dimanche! Quelle rapidité mes amies!

Je vous présente donc mon premier projet réalisé grâce aux tissus de Savine: une Louisa dress très « kawaii » pour ma Chloé.

modèle Louisa dress de Compagnie M, taille 3 ans (pour ma nénette de 3 ans pile poil), manches courtes à ma sauce
 
réalisé en tissus japonais « chats maneki-neko sur étoiles asanoha » et « chats maneki-neko sur vagues seikaiha » sur fond bleu marine de La Rabichette, passepoil moutarde 1ère étoile (Motif Personnel), chutes de popeline moutarde à pois (A tous tissus, au salon CSF), pressions kam et biais frou-frou
 
Quand je vous parle de tissus japonais, je ne rigole pas, regardez les bordures!
 

Sérieux, ils sont pas trop choux ces petits chats? Et j’arrivais pas à choisir entre les 2 motifs de fond alors j’ai décidé de les associer en mettant un passepoil moutarde qui rappellerait ce que tient le chat entre les pattes. En rouge ils me tentaient aussi, mais comme y’a un autre tissu que j’ai choisi en rouge… Et j’avais l’impression que mon passepoil ressortirait plus sur le marine.

Du coup ça donne ça! Et le but étant de mettre en valeur les tissus je n’ai pas cherché de boutons originaux, j’ai mis les mêmes pressions kam mordorés qu’au dos.

En bas les étoiles, avec un petit ourlet à double rentré.

En haut les vagues. Chloé, elle, dit que ce sont des arcs-en-ciel, je ne vais pas la contredire car ça y ressemble aussi!

Et là, c’est le drame! Vous n’avez surement rien remarqué pour l’instant, mais regardez bien les manches: le vent souffle de gauche à droite et toutes les vagues partent dans le même sens alors que j’avais prévu de faire les manches symétriques! Ca ne choque pas, mais je focalise dessus! Si je m’en étais rendue compte avant le surfilage à la surjeteuse j’aurais défait et refait, mais là tant pis!

Mais je me suis rattrapée en faisant un magnifique raccord au niveau du boutonnage du dos! (oui je préfère les boutons que les fermetures éclair)

 

Et j’ai aussi fait une très jolie parmenture bordée de biais s’il vous plait!

La doublure de la poche caractéristique de la Louisa est également en moutarde à pois, tissu que j’avais utilisé pour faire une petite blouse et une Kate’s dress à ma nièce ici.

Allez, c’est parti pour le shooting de mon p’tit bout dans sa nouvelle robe!

Ah! La poche de le Louisa, qu’est-ce qu’elle est bien pour y mettre des doudous!

 

 

 

 


 

 

 

 



Et la miss ne s’est pas contentée de poser dans sa robe pour me faire plaisir, elle l’a gardée sur le dos et avait l’air très à l’aise pour faire du trampoline avec sa copine Ludivine!

 

 

Alors, qu’est-ce que vous en pensez de cette japan Louisa? Moi je reviens très vite avec d’autres cousettes faites avec les tissus de Savine, mais en attendant vous allez vite voir sa boutique La Rabichette!



Publicités