Défi "mon pote polo"

Pfiou!… Je reviens de loin avec ce défi!
En fait, mi février Mu (des étoiles et des pois) avait lancé ce défi couture: faire un polo à notre homme pour le 1er avril.(ben oui, on coud toujours pour nos mômes et nous même, mais nos pauvres chéris on les délaisse!) A ce moment là je n’y avais prêté aucune attention vu que je ne cousais que depuis moins de 3 semaines. Mais quand le 28 mars elle a fait un rappel des troupes pour proposer de décaler d’une semaine la dead line, je me suis « chiche! je le fais, 10 jours pour coudre un ou 2 polos c’est jouable! ».


Oui mais c’était sans compter que je n’avais pas de patron… Et quand j’ai commencé à faire le tour des merceries sans en trouver, et que sur internet pas moyen d’en trouver un non plus, ni version téléchargeable pour gagner du temps (ben oui, ça m’aurait gagné du temps car le vendredi veille de week end de Pâques faut pas s’attendre à recevoir ce qu’on commande en 24h chrono!)ni même une pochette à commander (même les Burda étaient en rupture!), je me suis dit que c’était pas gagné d’avance…

Le jeudi, à 4 jour de la date buttoir, j’ai roulé jusqu’à chez Mondial Tissus dans lequel j’avais placé mon dernier espoir, mais non! toujours pas l’ombre d’un patron de polo. (parcontre pour amortir le trajet je ne me suis pas privée d’acheter des tissus et autres patrons!)
J’ai donc décidé d’improviser et de me baser sur un patron de chemisette pour petit garçon dans le livre Intemporels pour Enfants et de regarder dans les tutos sur internet et le cahier technique du livre comment faire la patte polo. Du coup au lieu de faire un polo à mon grand homme j’allais en faire un à mon petit. Et jeudi soir je me suis mise au boulot. Je m’en suis pas si mal sortie car ça a donné ça:

polo improvisé à partir de la chemisette IPE taille 6 ans, en jersey orageux FDS et liberty Mauvey bleu

 surpiqûre sur col, patte et poche; oui y’a eu un petit loupé car la patte de dessus ne recouvre pas intégralement celle du dessous, mais c’était un crash test!

 j’ai fait un ourlet tout simple avec double surpiqûre, mais à mon goût il manque quelque chose, une petite bande de rappel fleuri…

en bas aussi ourlet tout simple (ça change, on voit que c’était un crash test, d’habitude je ne fais quasiment que des ourlets rapportés au biais!)
pour le col j’ai improvisé une technique, surement pas très conventionnelle, avec un petit biais gris clair à l’intérieur qui couvre le bord intérieur du col et le surplus de couture du bord extérieur, mais au moins ça fait propre et on ne aucune couture à l’extérieur.

Et donc après cet essai je comptais en refaire un mieux à présenter lundi, sauf que vendredi Mu m’a dit « pas possible, j’ai déjà refusé à d’autres de faire des tailles junior, le défi c’était bien un polo pour homme ». Zut! Mais comme je suis coriace et que je ne lâche pas l’affaire facilement, samedi soir j’ai tenté d’agrandir mon prototype par rapport à un polo de mon homme, et en même temps d’essayer de rajouter un vrai pied de col en m’aidant des explications de coupe couture. J’ai commencé à coudre dimanche soir et fini les ourlets et mis les boutons cet après midi. Mais je suis dans le délai, on a dit pour lundi 8 avril, mais on n’a pas précisé l’heure!! 
Bref, travail laborieux qui a donné ça:

jersey taupe (beaucoup plus fin et fluide que le FDS, donc beaucoup plus galère à coudre!), liberty Mitsi gris, et une pointe de bastiste FDS banane à l’intérieur du pied de col et biais banane étoilé pour ourler le bas.

 pied de col pas des plus réussis…

le jersey gondole un peu en bas de la patte… j’aurais du essayer une autre technique, comme la patte avec la pointe surpiquée qui se coud par dessus et non par dessous comme celle-ci.  ce sera pour le prochain! 
double surpiqûre sur la poche qu’initialement j’avais prévue en jersey avec une bordure liberty, mais j’ai eu peur que ce jersey qui n’a aucune tenue me pause problème!

ourlet au biais banane, mais entre le jersey trop fluide et mon fil pourri qui n’arrêtait pas de casser(d’habitude je prends du Gutermann à la mercerie, sauf que là je n’avais pas de gris et que dans l’urgence j’ai pris une pauvre bobine qui  trainait dans ma trousse de couture achetée au supermarché pour recoudre les boutons y’a 10 ans) bref ça a gondolé.

 bande de liberty Mitsi gris au manches

une couture jaune pour le pied de col aurait été plus discrête… surtout quand elle est mal faite!!

PS: je n’ai même pas demandé son avis pour le choix des couleurs au principal intéressé car ce week end il n’était pas là (enterrait la vie de garçon de son cousin) et pour moi y’avait comme une urgence! du coup tout à l’heure quand il a découvert « la chose » que je venais de lui coudre et lui demandais de l’enfiler pour faire une photo (et accessoirement voire si ça lui allait!) il m’ a dit: « c’est encore à la mode les polos? » pffff…

 le petit et le grand 

 Donc voilà! Pas extraordinaire pour les finitions, on est loin de la qualité de travail de Mu qui est la pro de la finition soignée (et passepoilée), mais je suis contente de l’avoir fait! Maintenant je sais comment je vais m’y prendre pour en refaire en mieux! Mais pour une fille qui ne coud que depuis 2 mois et demi, qui s’y est prise à J-4 et sans patrons, ça aurait pu être pire!!

En regardant les polos des autres participantes au défi, j’ai vu que la miss de « une fille du fil » avait eu un peu les mêmes galères que moi (pas moyen de trouver un patron donc crash test sur bidouillage de modèle enfant avant de passer au grand).

Le prochain polo est déjà dans les stratings blocks car mon petit pirate m’en a commandé un rayé rouge et blanc avec un appliqué tête de mort dans le dos! Suite au prochain épisode.